Est-ce nécessaire de protéger les arbres fruitiers des hivers froids

Si vous avez des arbres fruitiers sur votre propriété, vous vous demander peut-être s’il est nécessaire de prendre des mesures pour les protéger des hivers rigoureux. Avec tout le travail et l’énergie que vous dépensez pour prendre soin de vos fruitiers pendant l’année, il serait dommage qu’il soit endommagé durant la saison froide. Prendre quelques mesures  à l’automne peut être le meilleur moyen pour aider vos arbres à passer au travers des durs mois d’hiver. 

  

Est-il nécessaire d’hiverniser mes arbres fruitiers ? 

En général, les arbres fruitiers qui ont eu une excellente récolte durant la saison estivale devraient passer l’hiver sans problème. Les arbres qui ont eu une récolte moins abondante risquent davantage d’être endommagés pendant l’été. Il est recommandé de prendre quelques mesures de base afin de donner à vos fruitiers les meilleures chances possibles de passer au travers de l’hiver. Si vous plantez vos arbres tard l’automne, vous pouvez les hiverniser en même temps.  En cas de doute, n’hésitez pas à faire affaire avec un arboriculteur certifié tel que Emondage Saint-Bruno.

Pommier à Saint-Bruno qui a été taillé par Emondage Saint-Bruno

Paillis et toile pour protéger les arbres  

Tout d’abord, vous voudrez vous procurer du paillis et des protections pour le tronc des arbres. Lorsque vous recevez votre paillis, vous voulez juste vous assurer qu’il ne s’agit pas de paillis de pierres. Si vous avez besoin de paillis, la plupart des entreprises d’’entretien d’arbres seront en mesure de vous en fournir. Ces dernières en ont généralement en grande quantité.  

Au moment de la plantation, vous voudrez appliquer une couche de paillis. Veillez à ne pas amonceler le paillis autour du tronc. L’année suivante, le paillis doit être étalé quelques centimètres plus épais que le paillis de la saison précédente. Ce paillis servira d’isolation pour les racines de l’arbre. 

Vous voudrez également envelopper le tronc de vos arbres fruitiers avec un protège-arbre. Les protections pour arbres vous aideront à éloigner les animaux qui mâchent l’écorce des troncs de vos arbres. Les protège-arbre offre également une protection contre les brûlures du soleil et les fissures du tronc. 

  

Brûlure causé par le soleil 

Ce type de blessure se produit fréquemment sur les troncs d’arbres en hiver. Pendant une belle journée d’hiver, le soleil réchauffe les troncs des arbres, puis la nuit, il ne peut pas s’adapter assez vite à la forte baisse de température et le tronc risque de se fissurer ou de se fendre. Si vous avez un arbre trop grand pour l’entourer d’un protège-arbre, vous pouvez mélanger à parts égales de l’eau et de la peinture blanche au latex et l’appliquer sur le tronc de votre arbre en partant du bas de la branche la plus basse et en descendant. 

  

Nous espérons que ces informations aideront vos arbres fruitiers à survivre aux mois d’hiver afin que vous puissiez continuer à profiter des fruits que celui-ci produira pendant l’été. Si vous avez des questions concernant l’hivernisation de vos arbres fruitiers, n’hésitez pas à contacter une entreprise spécialisée en entretiens des arbres. Il est bon de savoir qu’habituellement elle ira vous rencontrer et vous conseiller sans frais.  

COMMENT PROCÉDER LORSQUE L’ON DÉSIRE TAILLER LES ARBRES SOI-MÊME

En tant qu’ancien propriétaire d’un service d’entretien d’arbres, j’ai passé beaucoup de temps à regarder les arbres et ce même lorsque je n’étais pas au travail! Hier j’ai remarqué que des travaux d’élagage ont été effectués près de chez moi. À mon grand désarroi j’ai noté plusieurs erreurs majeures qui vont inévitablement causer un tort considérable à ces arbres. Je crois même que certains d’entres eux risque de mourir au cours des deux prochaines années.

Couper au bon endroit

Pour trouver le bon endroit pour couper une branche, cherchez le collier de la branche qui pousse à partir du tissu de la tige, à la base de la branche. Sur la face supérieure, il y a généralement une crête d’écorce de la branche qui s’étend parallèlement à l’angle de la branche, le long de la tige de l’arbre. Un elagage faite correctement n’endommage ni la crête de l’écorce ni le collet de la branche.

Une coupe faite dans les règles de l’art commence juste à l’extérieur de la crête de l’écorce de la branche et s’incline vers le bas en s’éloignant de la tige de l’arbre, ce qui évite de blesser le collet de la branche. Faites la coupe aussi près que possible de la tige, à l’aisselle de la branche, mais à l’extérieur de la crête de l’écorce, afin de ne pas blesser les tissus de la tige. Cette façon de faire permettra à la blessure de se cicatriser le plus rapidement possible. Si la coupure est trop éloignée de la tige, laissant un bout de branche, le tissu de la branche meurt généralement. La fermeture de la plaie est retardée parce que le bois de la plaie doit se sceller sur le bout de branche qui a été laissé.

Lorsque vous taillez de petites branches avec des sécateurs manuels, assurez-vous que les outils sont suffisamment aiguisés pour couper les branches proprement sans les déchirer. Les branches assez grosses pour nécessiter une scie doivent être soutenues d’une main pendant que les coupes sont effectuées. Si la branche est trop grande pour être soutenue, effectuez une coupe en trois étapes. Voici comment procéder.

image d'un arbre qui a été mail taillé

Couper en trois étapes

La première coupe est une entaille peu profonde pratiquée sur la face inférieure de la branche, à l’extérieur du collet de la branche. Cette entaille empêchera une branche qui tombe de déchirer le tissu de la tige lorsqu’elle s’éloigne de l’arbre.

La deuxième entaille doit se trouver à l’extérieur de la première, tout au long de la branche, en laissant un court moignon.

Ce dernier est alors coupé juste à l’extérieur de la crête de l’écorce ou du collet de la branche, ce qui complète l’opération.

Vérifiez votre travail

La qualité des coupes d’élagage peut être évaluée en examinant les plaies d’élagage après une saison de croissance.

Les coupes affleurantes effectuées à l’intérieur de la crête de l’écorce de la branche ou du collet de la branche entraînent un développement prononcé de bois de plaie sur les côtés des plaies de taille, avec très peu de bois de plaie se formant sur le dessus ou le dessous. Comme décrit ci-dessus, les coupes de bout d’arbre entraînent la mort de la branche restante.

En terminant

Bien qu’il soit possible de procéder vous-même à la taille de certains arbres, il reste néanmoins que de confier cette tâche vous donnera l’assurance que le travail sera fait à la perfection. Visitez le site de CAA pour plus de détails.

L’HIVER EST LE MOMENT IDÉAL POUR PROCÉDER À L’ÉLAGAGE ET L’ABATTAGE DE VOS ARBRES

Dans les pays nordiques tel que le Canada, l’hiver occupe une bonne partie de l’année. Une fois les dernières feuilles tombées, voilà que les nuits deviennent de plus en plus fraîches et que tout doucement l’hiver s’installe.  

Vous ressentez peut-être un certain soulagement alors que vous nettoyez pour la dernière fois votre pelouse et vos plates-bandes et que vous mettez vos outils au repos. Pour les prochains mois, vous serez exempté de l’entretien de la tondeuse ainsi que de lutter contre cette fameuse marmotte qui cause du tort à votre jardin! Pour les moins à venir, fini le désherbage et fini l’arrosage quotidien de vos plantes.  

Toutefois, faite attention de ne pas ignorer l’entretien de vos arbres. Dans les quelques lignes qui vont suivre, nous nous indiquerons quelques-uns des nombreux avantages à procéder à l’entretien de vos arbres durant l’hiver.  

Arbres en hiver couvert de neige

L’hiver est un moment privilégié pour procéder à l’élagage ainsi qu’à l’abattage des arbres 

Des jours plus courts et des températures plus froides signifient une période de dormance pour vos arbres. Saviez-vous que c’est le moment idéal pour tailler vos arbres ? Vous pourriez penser qu’un arboriculteur aura du mal à déterminer quelles branches doivent être enlevées une fois dépouillées de leurs feuilles, mais ce n’est pas le cas. Un arboriculteur certifié tel que Emondage Boucherville peut identifier une branche vivante par rapport à une branche morte en hiver en se basant sur différents facteurs.  

 Les avantages de procéder à l’entretien des arbres en hiver 

L’élagage pendant la période de dormance cause moins de stress à un arbre. Étant donné que la circulation des fluides est moindre, l’arbre va se remettre beaucoup plus vites des blessures subites lors de l’élagage.  

La plupart des arbres feuillus perdent toutes leurs feuilles à l’autonome. Il est donc beaucoup plus facile de voir la structure d’un arbre lorsqu’il est dépourvu des ses feuilles. 

Vous savez comme nous que durant l’hiver la présence d’insectes, de champignons ainsi que d’autre pathogènes est très minimes voire même inexistante. Il est bon de savoir que certaines variétés d’arbres comme les chênes et les ormes sont plus sensibles aux maladies si elles sont élaguées pendant que l’arbre est en feuille. L’élagage en hiver permet de réduire les risques de maladies qui peuvent suivre l’élagage et l’émondage d’un arbre.  

Bien qu’au printemps, à l’été et à l’autonome nous faisons le maximum pour minimiser les dommages au sol résultants de la chute d’arbres et de branches, il reste néanmoins que les risques d’abîmer votre pelouse sont plus grands que lorsque les travaux sont exécutés l’hiver. Procéder à l’entretien de vos arbres l’hiver permet de réduire voire même d’éviter tout dommages causés à votre pelouse. Étant donné que le sol est gelé et recouvert de neige, ça permet d’éviter d’endommager votre terrasse. 

Tailler les arbres l’hiver leurs permettent de récupérer pleinement le printemps venu. En effet au printemps il y a beaucoup d’interactions entre l’arbre son environnement. C’est le moment le plus favorable de l’année pour un arbre de récupérer à la suite de travaux d’élagages.  

Il est également bon de savoir que compagnies d’entretien d’arbres sont généralement moins occupées l’hiver. Cela fait en sorte qu’en tant que consommateur vous avez un plus grand pouvoir de négociation.  

PUIS-JE PROCÉDER MOI-MÊME À L’ABATTAGE D’UN ARBRE?

Ce n’est pas une petite décision que d’enlever un arbre. Lorsque l’arbre devient malsain, ou qu’il meurt, vous devez l’enlever pour des raisons de sécurité et d’esthétique. Même si vous devez parfois abattre un arbre vivant ou sain parce qu’il interfère avec d’autres arbres, des fils électriques ou des routes, ou d’autres objets fabriqués par l’homme. 

 Selon les experts, la décision d’abattre un arbre doit être prise avec précaution, car il faut beaucoup de temps pour le faire pousser. Êtes-vous enthousiaste à l’idée d’enlever vous-même un arbre, au lieu d’engager un expert ? Eh bien, il est possible de le faire à condition de disposer de l’infrastructure et des outils nécessaires. Prenez le temps de bien lire ce qui suit afin de prendre une décision éclairée.  

Vous devez garder à l’esprit que lorsque vous décidez d’abattre un arbre, vous risquez de créer un conflit avec votre voisin. Il pourrait y avoir un litige ou même un différend juridique. Par conséquent, tenez tout le monde au courant avant de commencer les travaux. En d’autres mots, même si l’arbre est sur votre propriété et que vous êtes dans votre droit de le couper, il est préférable de parler de votre projet avec vos voisins afin d’éviter de créer un conflit. 

Examiner le tronc. Est-il en mauvaise santé ? Cela signifie que l’arbre peut tomber dans n’importe quelle direction. Dans une telle situation, il est préférable de faire appel à des experts pour enlever un tel arbre.  

Abattage d'un arbre en milieu urbain par un expert

Vérifiez que la zone autour de l’arbre ne présente pas d’obstacles ou d’objets susceptibles de poser un problème. Y a-t-il un autre arbre, un fil électrique, une clôture, un jardin ou encore un gazébo aux alentours ? Il va sans dire que vous souhaitez à tout prix d’éviter d’endommager votre résidence ou celle de vos voisins lors de l’abattage arbre. 

Utilisez une scie à chaîne ou une scie manuelle en fonction de la taille de l’arbre. Assurez-vous que le sol soit libre de tout débris dans lequel vous pourriez trébucher. Lorsque vous remarquez que l’arbre commence sa chute, arrêtez la scie et suivez la voie d’évacuation. 

Prenez le temps d’observer de quel côté l’arbre est incliné.  La meilleure chute sera celle de l’angle d’inclinaison de l’arbre. Dans la mesure du possible, il est préférable que l’arbre tombe dans la même direction qu’il est naturellement incliné. Il est également recommandé lorsque c’est possible de couper les grosses branches de l’arbre avant de l’abattre. 

Une fois que l’arbre est abattu, vous devez maintenant couper les branches et mettre le tronc en pièce. Il est possible d’utiliser les plus gros moreaux pour vous chauffer. Enfin, procéder à l’essouchage afin d’éviter que la souche ne représente un obstacle sur votre terrain.  

 En résumé, si l’arbre n’est pas trop gros il est possible de le couper vous-même. Mais garder à l’esprit que cela implique quelques dangers et précautions qui doivent être suivis pour éviter les blessures. Ne vous y adonnez pas si vous n’êtes pas sûr du processus et si vous n’êtes pas sûr de vous. Faites appel à un professionnel pour éviter de vous blesser ou d’endommager vos biens.  

À propos